Crise du covid-19

La situation actuelle 

Depuis le mercredi 29 juillet, à la suite des décisions du CNS du 27 juillet, une série de nouvelles mesures est rentrée en vigueur afin de réduire la recrudescence du virus sur notre territoire.

- La "bulle" sociale est fortement réduite puisqu'il est désormais possible de fréquenter au maximum 5 personnes (toujours les mêmes) par foyer et pour une durée d'un mois. Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas "omptabiliser dans ces 5 personnes.

- Les courses dans les magasins sont limitées à une durée de 30 min. Il n'est désormais plus possible de les faire à deux.

- Le télétravail est fortement recommandé.

- Les événements publics à l'intérieurs sont limités à 100 personnes et le port du masque est rendu obligatoire. Pour les événements en plein air, la limite passe à 200 personnes.

- Le port du masque est toujours obligatoire dans les établissements de l'Horeca qui doivent dorénavant tenir un listing afin de permettre un suivi en cas de détection d'une contamination.

-> Plus de détails ici

Les aides possibles 

Les différents niveaux de pouvoir de l'Etat peuvent adopter des stratégies spécifiques afin de soutenir les entreprises et les indépendants. Sont reprises ci-dessous les aides déjà mises en place.

  • Le fédéral

 

- Le droit passerelle est prolongé pour les indépendants qui sont toujours tenus d'être fermés. Cependant les conditions sont plus restrictives et strictes et varient selon le mois lors duquel la demande est introduite.

Plus d'informations -> Pour le mois de juin et pour les mois de juillet et d'août

- A cette mesure s'ajoute également la possibilité d'introduire une demande de droit passerelle de soutien à la reprise  pour les indépendants n'ayant pas eu le choix d'arrêter leurs activités et qui a la suite de la reprise de celles-ci, ont connu une baisse d'au moins 10% de leur chiffre d'affaires.

- Il est aussi possible de faire une demande de report ou de dispense de paiement des cotisations d'une année pour les indépendants en proie à des difficultés financières. A noter que les formulaires pour les 3e et 4e trimestre seront disponibles à la fin d du mois de juillet.

- Pour les indépendants, ayant repris leur activité - de façon réduite - afin de s'occuper d'un enfant de 12 (au maximum), peuvent demander une allocation parentale temporaire mensuelle pour les mois de mai/juin/juillet ou août.

- Dernièrement, la cotisation à charge des sociétés devra être réglée pour le 31 octobre 2020 (alors qu'habituellement cela doit être fait pour le mois de juin).

=> Des aides existent à destination des employeurs et des indépendants.

  • Le régional

La Région wallonne a décidé de lancer une procédure pour introduire une demande indemnité compensatoire. Celle-ci est destinée aux entreprises et aux indépendants de certains secteurs.  Pour plus d'informations, et pour déposer un dossier, rendez-vous sur leur plateforme.

Face à la crise, la solidarité au rendez-vous !

Pendant le confinement, USERVALLEY, une jeune start-up borquine, a proposé gratuitement ses services en matière de marketing et de communication aux commerçants de Saint-Hubert. 

Pour traverser cette crise, les commerçants et HORECA n'ont pas hésité à se serrer les coudes en s'associant ou en permettant de faire des dépôts vente dans les commerces qui pouvaient ouvrir. 

Pour la réouverture des commerces, des masques en tissu ont été distribués dans les commerces grâce à l'échevine du commerce et le collège. Un habitant a également proposé de leur fournir des visières. 

ADL de St-Hubert

Agence de Développement Local de Saint-Hubert asbl

Rue Saint-Gilles, n°12 - 6870 Saint-Hubert

 

N° entreprise: 0627.719.563

 

+32 (0)61 68 97 39

  • Facebook Social Icon

@ADLsainthubert